dimanche 17 décembre 2006

Dupont et Dupond*

D’un même évènement, il peut y avoir plusieurs interprétations.
Hier soir, sept blogueurs bordelais se sont retrouvés à l’Oxford Arms à l’initiative de Yann.

Certains en diraient ceci :
« Moi, Traitdejupiter, historienne officielle de sa Majesté Yann 1er, je vais vous raconter sa soirée du 16 décembre de l’an 2006 en notre bonne ville de Bordeaux.
Alors que la nuit était tombée et que la pluie menaçait, c’est à l’heure dite, soit 20 h 00, que sa Majesté est arrivée devant l’établissement dit « Oxford Arms » qui lui avait été recommandé par son cousin Charles d’Angleterre. Ne voyant aucun signe de turpitude pouvant choquer son royal regard, il entra, suivi du Coinducinéphage arrivé en même temps.
J’étais pour ma part déjà là avec Dame Cendrinox, ayant préféré arriver en avance pour m’assurer d’avoir une bonne table. J’avais noté qu’un orchestre était prévu et que le niveau sonore risquait d’être élevé, mais comment aller à l’encontre de la volonté de notre seigneur et maître ? Il allait falloir faire contre mauvaise fortune bon cœur !
Et c’est ce que nous avons fait avec les autres convives arrivés plus tard : Oldcola, Manu et Christo. Celui-ci profitant de l’accalmie décibelienne entre les morceaux pour essayer de parler en direction de l’autre bout de la tablée. Difficile certes mais nous avons pu communiquer !
Après le repas, nous avons replié nos quartiers sur un estaminet plus calme de la place Gambetta où nous avons pu continuer plus à loisir de faire assaut de bons mots avec notre suzerain, art dans lequel il excelle, même si parfois les fleurets ne sont pas mouchetés...
Par exemple Dame Cendrinox a hérité du sobriquet de « bécasse » tandis que votre servante a vu sa pelisse être comparée de par sa couleur à un sac plastique pour les ordures ménagères.
N’est-ce pas une marque de plus de l’estime royale que d’avoir l’honneur d’être brocardée de la sorte ?
Je me flatte de le croire ! »

Tandis que d’autres auraient vu les choses ainsi :
« En vrai scientifique, moi le Professeur Traitdejupitournesol, j’examine depuis plus d’un an un échantillonnage de personnes fort particulières : les blogueurs bordelais.
Hier soir j’ai encore réussi à infiltrer une de leurs réunions et j’en tire les conclusions suivantes :
L’un deux semble poursuivi par la malchance puisqu’après une soirée dans un jazz café où il n’y avait ni l’un ni l’autre mais seulement un chanteur avec des textes « engagés » notamment sur la dénonciation de l’enfer du goulag stalinien, il nous a emmenés la fois suivante dans une cave suivre un concert dans lequel l’artiste réaccordait sa guitare toutes les trois notes pour finir par renoncer faute d’instrument adéquat, un grand moment !, et je ne vous parle pas de la fois du dîner interminable avec un délai d’une heure trente entre la commande et les plats ! Puis, hier soir, le pub tranquille annoncé s’est transformé en salle de spectacle avec des guitares électriques, une grosse caisse et des éphèbes dansant près du bar ! Pas vraiment l’idéal pour échanger entre blogueurs... Mais ils ont tout de même réussi à garder le contact et à poursuivre une communication, certes aléatoire, mais réelle. Rien ne les arrête !
La plupart se connaissant un peu ils n’ont pas échangé que sur la blogosphère mais aussi sur leur vie personnelle, le signe qu’une intimité commence à s’installer ? La preuve que le virtuel peut passer dans le réel quand les gens se « trouvent » et s’apprécient ?
Je compte poursuivre mon observation encore quelques temps avant de publier et de concourir pour le prix Nobel. »

Je reprends le clavier à mon compte pour conclure.
C’était encore une soirée mémorable, avec un peu de loose ; beaucoup de rires ; la rencontre de Christo et la découverte à cette occasion d’une personne que j’espère bien revoir (il est totalement différent de ce que j’imaginais à la lecture de son blog, que je trouvais un peu intimidant pour moi car étranger à mes goûts) (je n’ai pas dit étrange !) ; le retour d’Oldcola qui nous avait un peu délaissé mais qui a l’air décidé à oublier sa misanthropie (mais je sais que même absent physiquement il continue à veiller virtuellement sur nous !) ; l’arrivée de Manu que j’avais déjà rencontré et qui je le souhaite, comme pour Christo, nous fera encore le plaisir de nous rejoindre (on ira le chercher s’il faut, on ne veut plus le perdre !) ; Cendrinox, toujours là même sans blog, égale à elle-même :drôle, originale, un vrai catalyseur indispensable à nos réunions de bloguers ; Lecoinducinéphage, avec un humour que j’adore, et qui ne mange pas de Sarko, ni de Ségo, seulement des films !; et Yann, surnommé Yann 1er et qui porte si bien ce pseudo, tellement il est le centre de ces soirées avec son humour corrosif (un peu trop parfois, mais on aime tellement ses blagounettes, comment lui en vouloir très longtemps ?) et son aura étincelante ; (oui, c’est un peu trop... Surtout qu’en plus, il n’a même pas fait l’effort de nous montrer son slip, je vous jure, petit joueur, celui-là !) (et qu'il va nous délaisser quelques temps...)


*référence au nom du groupe : "Smith"

5 commentaires:

cendrinox a dit…

La bécasse est l'un des oiseaux les plus malins à chasser : Monseigneur était trop bon ...
Au fait, en janvier, on tire ... les Rois. Niarf.

Tu as oublié, ô déesse, de mentionner le drap de lit d'hôpital qui servait de cravate royale et la ceinture du jean's fashion posée au dessus du céan royal ...

Le coin du cinéphage a dit…

Je plaide non coupable, il n'y a pas que le cinéma qui soit objet de mon intérêt mais les deux cités prêtent à rire (jaune certes), désolé... Ce qui est beaucoup moins comique c'est que l'extrême droite s'affirme et là j'ai honte d'être franchouille... Précisions pour Oldcola, j'ai bien écrit "Le coi du sarcophage" et non Sarkophage sur mon blog, aucune allusion donc... sauf à Chevennement le seul mort à bouger encore - il retourne sa veste plus rapidement que Gérard Séty -

traitdejupiter a dit…

cendrinox > (l'ADSL est de retour?)
Pour ne pas en faire un, justement, drap de lit, je n'ai pas tout mentionné, c'est certain! Il faut garder quelques munitions, ça peut toujours servir...

le coin du cinéphage > la cour sera indulgente alors, si tu plaides non coupable! (on verra plus tard pour le verdict, d'autant plus que je vais sûrement proposer une nouvelle "sortie" entre Noël et le 1er de l'An)
D'accord avec toi sur le sujet politique. (je ne connaissais pas Gérard Séty, mais j'ai remédié à cette situation intolérable. Pour ceux que cela intéresse il y a ce site:
http://www.gerard-sety.com/index.html)

yann a dit…

Comme l'a dit priscilla:

"Teste moi, déteste moi mais surtout, regarde moi!!!"

Ploum ploum

ce fut aussi une bonne soirée, l'occasion de me rendre compte que plus je bois, plus je lache les chiens méchants...
M'enfin hein, t2j a l'habitude des alcooliques, elle même...

bises a tous

yann 1°

traitdejupiter a dit…

yann > je suis prête à retenter l'expérience, pas de problème!En plus tu sais bien que j'adore les chiens...