jeudi 7 février 2008

Dans la lumière

Je ne suis pas du genre à me mettre en avant. L'esbrouffe et les effets de manche ne font pas partie de ma panoplie.
Mais il faut reconnaître que cela marche parfois.
J'ai déjà mentionné, je crois, que je fais partie d'un syndicat d'artisans. C'est une activité qui me correspond bien, j'ai toujours eu le goût d'aider mon prochain et de partager mes quelques connaissances. Oeuvrer pour le bien commun me convient.
Aujourd'hui dans les médias un des syndicats concurrents a, comme il sait si bien le faire, tiré son épingle du jeu et fait parler de lui.
Rien de bien important, mais j'avais juste envie de vous dire qu'aux apparences et aux annonces dans la presse il reste des gens qui préfèrent agir pour les autres sans en faire étalage plus que nécessaire.
(évidemment je ne parle pas pour moi, je fais de mon mieux mais certains en font tellement plus. Je cotoie des gens dans ce milieu qui, en plus de leur activité de chef d'entreprise, se dévouent pour faire avancer le métier, notamment techniquement en participant à l'établissement de normes par exemple, ce qui veut dire des réunions à Paris et une implication énorme. J'aime bien cette idée qu'il reste des personnes dévouées aux autres qui n'en attendent rien en retour)

6 commentaires:

Papilles et Pupilles a dit…

Moi aussi j'aime cette idée !

traitdejupiter a dit…

anne > ça ne m'étonne pas de ta part!
Je te dis m... pour demain! Quel stress mais quelle émotion de voir son livre chez Mollat, par exemple.
Je penserai à toi.
Bises.

peebee a dit…

Il est souvent important d'apporter sa pierre à l'édifice, même si ce n'est pas celle qui porte le signe du tailleur de pierre...

traitdejupiter a dit…

peebee > c'est aussi ce que je pense. Le but c'est de participer et d'agir pour les autres non de se mettre en avant.

cendrinox a dit…

Bah, la "dévotion" c'est bien certes mais ... parfois yen a marre ...
Je prends à présent des "cours" pour penser (ou panser) à moi.

De toutes les façons, la dévotion sans exiger quoi que ce soit en retour, c'est bien à condition qu'on y prenne du plaisir sinon, je ne vois pas l'intérêt. Le pied, c'est lorsqu'il y a des retours inattendus !

traitdejupiter a dit…

cendrinox > heureusement qu'il y a du plaisir sinon ce serait du sacerdoce. Même si parfois ça y ressemble...!
Ça m'apporte beaucou, notamment au niveau humain, ça fait progresser en tout cas et ça j'aime!