mercredi 13 septembre 2006

Boum

Hier dans le train en rentrant de Paris, j'ai entendu ce message dans les haut-parleurs :
"la personne ayant déposé des sacs en plastique noirs sur la plate-forme du wagon 15 est priée de se rendre auprès du contrôleur".
Après quelques images d'explosions et de morceaux de Traitdejupiter voletant dans les champs bordant la voie du TGV, j'ai repris ma lecture.

6 commentaires:

schleuder a dit…

Et c'est bien le Paradis ?

yann a dit…

tsss si ca se trouve c'était juste un vieu camembert en train de filinguer les sacs des vieilles du trian...

quelle parano j'te jure
;))))


yann

ps non je rigole moi même chaque fois a saint michel je n'arrive pas a être totalement zen...

traitdejupiter a dit…

schleuder > le train-train habituel! (sans mauvais jeu de mots ferroviaire, tu me connais...)

yann > le contrôleur n'a pas raconté la suite de l'histoire au micro, je n'en sais pas plus.
Sans être inquiète, j'ai quand même eu une fraction de seconde fataliste où je me suis dit "bon, ben, après tout, ça n'arrive pas qu'aux autres", mais cela n'a pas duré, j'ai vite repris la lecture passionnante du tome 5 du Trône de Fer de GRR Martin, c'est très,très bien!

peebee a dit…

La loi prévoit une jolie prune maintenant pour les étourdis ou les plaisantins qui laissent traîner des sacs non-identifiés...

tarmine a dit…

mais j'avais commenté! l'est passé où?
je voulais savoir c'était comment, une trait de jupiter volante

traitdejupiter a dit…

peebee > il ne faut pas laisser traîner ses affaires, de toute façon! Encore un(e) qui n'avait pas dû bien écouter sa maman...

tarmine > ce n'est pas moi qui l'ai effacé, promis!
Une traitdejupiter volante c'est ultra rapide, alors on ne voit pas grand chose, mais comme ça n'a pas trop d'endurance cela finit par retomber et ça fait une belle flaque rouge sur l'herbe verte du pré. Voilà. (je vois trop de films d'horreur en ce moment, moi?!)