vendredi 22 septembre 2006

Furtive

Je n'ai pas été très présente sur la blogosphère cette semaine : entre le boulot, les séries et la journée de mercredi à Paris, impossible de bloguer!
Certains pourraient croire que passer la journée dans notre belle capitale, même pour le travail, c'est une "partie de plaisir". Eh bien, non! Je me lève avant 4h00 pour prendre le TGV de 5h17 et arriver à Paris vers 8h30, 1/2 heure de métro plus tard j'arrive à mon rendez-vous, un peu en avance mais j'aime mieux ça. Le soir la fin de la réunion est prévue à 16h30 mais parfois ça déborde un peu... Comme mercredi où j'en suis partie à 16 h 40 alors qu'elle n'était pas finie mais avec mon train à 17h20, je suis restée le plus longtemps possible et je n'avais vraiment aucune marge d'erreur! Donc je la joue à la parisienne : je marche à vive allure dans les couloirs du métro comme si je faisais ça tous les jours, je cours dès qu'il me semble que la rame arrive, et j'arrive à temps pour prendre mon train, ouf!
Dire qu'il y en a qui vivent à ce rythme tous les jours, vive la province et sa "lenteur"!

8 commentaires:

peebee a dit…

oui, à paris tout le monde est speed dans les transports, je le constate depuis que j'y travaille...

traitdejupiter a dit…

peebee > même quand on a le temps c'est difficile de résister à l'envie de presser le pas dans les couloirs du métro. L'effet "troupeau" sans doute!

marmotte a dit…

Moi qui ne prends quasiment jamais le métro, j'aurais du mal à passer mes allers et retours quotidiens en étant tout le temps bousculée dans le métro, c'est super stressant je trouve

Anonyme a dit…

moi c'est mon rêve de toujours : vivre à paris ! malgré la pollution et toutes les autres contraintes ! parfois j'ai envie de tout quitter (bordeaux, mon travail, ma famille et la personne qui vit avec moi) pour aller à paris paris ! je ressens comme un manque qui parfois me fait pleurer ! oups !

bruno a dit…

non ce n'est pas un utilisateur anonyme qui rêve de vivre à paris mais c'est moi, bruno !

Esculape a dit…

Ben, y a des Gens qui veulent aller trop vite dans le métro pour faire comme la masse... et qui se trompent de direction !
C'est qu'il faut un peu de temps (et de jugeotte) pour s'adapter à la vie parisienne !

schleuder a dit…

C'est la sélection naturelle : seuls les plus forts survivent à Paris...

traitdejupiter a dit…

marmotte > en fait, en plus de ton propre stress tu dois gérer celui des autres usagers qui s'énervent, te bousculent :il faut des nerfs solides, je trouve!

bruno > je crois que nous sommes mieux à Bordeaux. Je ne veux pas briser ton rêve, mais la vie est quand même plus cool ici que dans la capitale! Et il fait meilleur...

esculape > oui, il faut bien mémoriser son trajet quand on change plusieurs fois de métro comme moi, mais même une étourdie telle que moi arrive à bon port et dans les temps!

schleuder > parfois j'aimerais bien avoir un bâton de berger, et savoir m'en servir, pour me frayer un passage dans la meute se ruant hors de la gare Montparnasse vers le métro... Tu donnes des cours?