mardi 23 octobre 2007

Explosif

(2 notes aussi rapprochées alors que je me plains de ne pas avoir de temps..?! En fait je viens de travailler 20 heures en 2 jours, donc je m'accorde le droit d'arrêter plus tôt ce soir, voilà. Non mais!)

Hier coup de fil d'un architecte qui nous avait contacté en juillet pour un projet. Il n'était pas pressé, les travaux n'étant prévus que pour avril 2008, il voulait prendre son temps pour bien planifier et organiser le tout.
Bonne idée, à priori.
On s'est revu fin août pour qu'il nous donne des plans plus aboutis et il nous a laissé carte blanche pour chiffrer ses demandes. Il faut dire que c'est un projet assez complexe et qu'il y a plusieurs possibilités techniques, on lui a donc demandé de nous laisser du temps pour réfléchir.

Hier, donc, il appelle et réclame son devis d'un ton très énervé, disant que si on ne veut pas travailler il faut le dire, etc, etc.
Comme on lui a dit qu'en ce moment on travaillait sur un autre dossier et qu'on s'occuperait de lui après, il a carrément explosé, nous accusant de ne pas être sérieux, qu'il allait venir s'expliquer (sous-entendu : avec ses poings!) et qu'il allait appeler tous les architectes pour nous "dénoncer" comme une mauvaise entreprise, et j'en passe.

Un vrai délire.

Il m'avait déjà fait un coup similaire au mois d'août où il m'avait accusée de ne jamais le rappeler alors qu'il m'avait laissé plein de messages pour qu'on fixe un rendez-vous et blabla blablabla.
Je l'avais laissé terminer et je lui avais dit que je ne comprenais pas, que nous avions déjà fixé un rendez-vous depuis la fin juillet et que, donc, je n'avais aucune raison de l'appeler, et qu'en plus je n'avais eu aucun message de sa part depuis lors.
Blanc à l'autre bout du fil.
Il s'est excusé, il essayait en vain de joindre des artisans, il n'y arrivait pas, ils étaient tous en vacances (ben au mois d'août, ça arrive, oui, on est des êtres humains aussi...), il avait dû confondre avec quelqu'un d'autre, bon, alors on se voit fin août comme convenu alors.

Hier c'était un peu le même schéma, il avait dû avoir plein de problèmes et il nous est tombé dessus.

Je ne suis pas sûre d'avoir envie de travailler avec lui.

Etonnant, non? (je ne dois pas être un artisan sérieux, ça doit être ça!)

4 commentaires:

peebee a dit…

Quand je travaillais au service urbanisme c'était la même chose, ils laissaient traîner les dossiers incomplets pendant 4 mois et quand il se réveillaient enfin le traitement du permis était devenu urgentissime...
On doit leur apprendre ça dans les écoles d'architectes.

traitdejupiter a dit…

peebee > oui, c'est assez courant qu'ils nous demandent le devis sous huit/dix jours alors qu'ils ont les plans depuis des semaines...
Par contre ce genre d'explosion ce n'est pas courant, heureusement!

marmotte a dit…

Que ça peut être pénible de servir de punching ball comme ça...

traitdejupiter a dit…

marmotte > finalement il avait un réaction tellement disproportionnée que j'avais plutôt pitié, il a un vrai problème psychologique, je crois!