dimanche 25 octobre 2009

L'avis en cause

Hier après-midi après une visite au salon du livre des Chartrons nous avons eu envie d'un bon chocolat chaud. Il faut dire que le temps était vraiment peu engageant et qu'un peu de réconfort chaud et sucré était nécessaire, ou en tout cas bienvenu.
Apercevant un salon de thé qui avait l'air accueillant nous voilà attablé à la Vie en rose.
La prise de commande est un peu longue mais le lieu est agréable et calme, nous sommes assis près de la porte d'entrée, il y a une deuxième salle à l'autre extrémité qui est plus "peuplée". Juste au moment où j'allais faire la réflexion qu'on était bien installé arrive un groupe de 7 personnes. Une des serveuses leur indique vaguement que la table derrière nous, avec 4 chaises, est la plus grande et elle s'en va. Ils se tassent comme ils peuvent et je me retrouve enclavée au milieu d'eux, apprenant que l'une a été mariée à un Allemand, a vécu à Berlin, etc,etc. Sympa cette promiscuité, mieux que Facebook pour connaître la vie des gens!
Notre commande arrive enfin, il commence à nous tarder de partir. Ce n'est pas la chaleur du chocolat qui va nous retarder, en tout cas...
Pour animer un peu les choses la serveuse fait tomber une théière pleine en servant la table d'à côté, manquant de peu d'ébouillanter une cliente. Sa patronne claironnant alors, pour dédramatiser sûrement, "vous avez raté Madame!". J'ai trouvé que c'était un peu cavalier, ce n'est pas un drame de faire tomber la vaisselle mais au moins on s'excuse un minimum, je trouve.
Aucun remerciement à mon ami qui les aide à ramasser ce qui avait glissé vers notre table, plutôt même l'impression de gêner, passons.
Nous finisssons nos boissons et attendons à la caisse pour régler.
Et nous attendons encore et encore, observant les allées et venues du personnel et de la patronne, et d'un moucheron qui tourne autour des pâtisseries, fascinant. Personne ne nous adresse la parole, ne serait-ce que pour nous dire "on arrive". Vraiment désagréable de se sentir ignorés ainsi, surtout par la responsable qui après avoir fini de nettoyer, ce qui était urgent et tout à fait prioritaire on est d'accord, nous est passé à côté sans rien dire pour aller plus loin faire d'autres tâches. Il a fallu qu'une employée lui signale que nous attendions pour qu'enfin elle nous dise qu'elle venait, ce qu'elle a fini par faire quelques instants plus tard.
Même s'il pleuvait la rue nous a parue plus accueillante...!
Pour être honnête je n'ai pas trouvé d'avis aussi négatif que le mien sur ce salon de thé en googelisant. On est peut-être tombé sur un mauvais jour?

10 commentaires:

coffeeandsci a dit…

aha! vous passez aux Chartrons sans prévenir !
bien fait pour l'accueil ! na !

traitdejupiter a dit…

oldcola > justement, on devait t'appeler après mais on était tellement dépités, on a filé du quartier vite fait!

Anonyme a dit…

les chartrons ? bordeaux ? c'est où tout ça ?

bise de oups.... bruno

traitdejupiter a dit…

bruno > tu nous as déjà oubliés?!

Anonyme a dit…

nooooooooooooooooooooooooooooooon ! c'était de l'humour (à la belge) hihi bruno

traitdejupiter a dit…

bruno > ouf! ;)

marmotte a dit…

Ca donne juste PAS envie d'y aller :D

Enfin, mauvais jour ou pas, quand on est dans le commerce on se doit toujours accueillant et poli/aimable... J'ai appris ça en bossant chez Picard

traitdejupiter a dit…

marmotte > d'accord avec toi! Tu es bien placée pour savoir, moi aussi dans une certaine mesure, que ce n'est pas toujours facile d'être en contact avec la clientèle mais il faut changer de boulot si on ne peut pas assumer...
Bon week-end!

Bleck a dit…

Mwouais... Je, nous, n'avons pas un avis très positif sur ce salon de thé... il y a tellement mieux dans la bonne ville de Bordeaux...

Bleck

traitdejupiter a dit…

Bleck > bienvenu!
Oui, il doit y avoir mieux...! J'espère. Je n'aime pas "taper" sur les commerçants mais quand ça ne va pas autant le dire.