lundi 10 septembre 2007

Interrogation

Ce matin chez un fournisseur en quincaillerie (un vrai, hein : j'avais besoin de vis et pas d'une nouvelle chaîne en plaqué or!) : "des vis de 60? Ah, et c'est pour quoi faire?" Immédiatement je me demande s'il aurait posé la question à un homme. Je suis peut-être parano, mais je ne crois pas.

C'est un sujet que j'ai déjà abordé ici : la condition féminine dans le monde fabuleux des marchands de matériaux. Ce n'est pas triste. Heureusement je commence à être (re)connue et les magasiniers ne mettent plus en doute mes demandes (et sont même franchement ravis de me voir, on discute, on plaisante, c'est très sympa).
Sauf ce matin car celui-là ne m'avait jamais servie et a dû me prendre pour une écervelée envoyée par son mari.

Je pense qu'il ne m'oubliera pas.

Je lui ai expliqué les normes en vigueur, pourquoi il me fallait du 60 et non du 50, et que si d'habitude on lui demande plus petit, eh bien, ce n'est pas conforme, c'est tout.

Tout ceci fort aimablement, bien sûr, on peut être "pédagogue" et sympa!

13 commentaires:

bruno a dit…

t'as raison, ne te laisses pas faire ! non mais !

traitdejupiter a dit…

bruno > je me rebelle, je te rassure!

Nagash a dit…

Ralala ces hommes ! ttsss...

traitdejupiter a dit…

nagash > il faut de la patience, c'est sûr...! En même temps je me verrais mal dans un monde uniquement féminin. Oui, chacun ses goûts!

peebee a dit…

Les quincaillers sont aussi étonnés de voir une femme s'y connaître en vis et autres tire-fort que les mère de famille voir un homme s'y connaître en lessive et en repassage...
Alors que d'une manière générale, on a de plus en plus de célibataires des deux côtés, donc de personnes qui savent tout faire à la maison quel que soit leur sexe...
Non, vraiment, les préjugés ont la vie dure, tu as eu raison de t'imposer, non mais !!!

traitdejupiter a dit…

peebee > j'avoue que cela fait partie des choses que j'ai le plus de mal à supporter. Je considère que c'est un manque de respect et c'est ce que je déteste le plus, j'en deviendrai vite désagréable. Mais cela n'arrive pas souvent, heureusement!

bruno a dit…

si non tu me siffles et j'arrive pour leur casser la gueule à tous !!! n'hésites pas baby !

Pharamond a dit…

Euh... et c'était pour quoi ?

traitdejupiter a dit…

bruno > merci de proposer ton aide,je n'hésiterai pas la prochaine fois! Au pire si tu te sens un peu fatigué et pas trop en forme, tu n'as qu'à utiliser ton tracteur comme char d'assaut et les écraser tous ces méchants...!

pharamond > pour fixer des lames de caillebotis (on parle aussi de "platelage", info là: http://www.bois.com/pratique-realisations-bricolage/projets-en-images/terrasse-bois/etape1/)
et comme la norme dit qu'il faut une fixation d'une longueur de 2.5 fois l'épaisseur à fixer (dans mon cas 22 mm), avec mes 60 mm j'y étais. Je lui ai donc fait un petit cours là-dessus!

Pharamond a dit…

Bravo ! Tu as passé l'interrogation avec succès ;-)

traitdejupiter a dit…

pharamond > ouf! (j'aurai un bon point?)

fxbodin.com a dit…

Dans les mêmes circonstances, quand on est un homme qui de toute évidence, quoique masculin, ne maîtrise pas son sujet - il suffit de faire mine de demander conseil (avec les gestes, parce qu'on ne connaît pas les mots) - on profite aussi, au choix, du sourire narquois du magasinier, ou de son exaspération impatiente.
Mais je suis bien d'accord que la bètise ne peut pas toujours être combattue par l'ironie et le sourire.

traitdejupiter a dit…

fx > certaines personnes aimant afficher leur supposée supériorité il est parfois difficile d'établir une discussion sympa et surtout respectueuse de part et d'autre. Pourtant c'est tellement plus agréable...!
Par exemple si je te dis que dans les chroniques de l'Iboga je ne comprends pas tout, tu ne vas pas me servir une explication exaspérée avec un sourire narquois, si?